Trois nouveaux produits de pension en octobre – Comparateur Assurance Vie

Avec une ordonnance adoptée le 24 juillet, trois nouveaux produits de pension seront lancés en octobre prochain. Elles visent le financement à long terme des entreprises et visent à permettre aux Français de regagner de l'intérêt pour ce type d'investissement.

Epargne pension: 3 nouveaux produits à partir du 1er octobre

Une réforme de l'épargne retraite

En vertu de la loi sur le pacte, le gouvernement français a décidé de relancer l'épargne-retraite. Trois produits seront disponibles à partir du 1er octobre 2019. Le ministre de l'Economie et des Finances a publié une déclaration à cet effet après la réunion du cabinet.

Deux produits de sécurité sociale seront créés. L'un d'entre eux sera collectif, ouvert à tous les employés et succédera à Perco (plan d'épargne pour la retraite collective). La seconde sera réservée à certains employés, principalement en ce qui concerne les contrats dits "article 83".

Le troisième produit sera individuel. Il s’agira de contrats ouverts sous forme de comptes de titres ou de contrats d’assurance. Ce dernier contrat remplacera les régimes Madelin et Perp (régime de retraite populaire).

L’objectif de ces trois produits est de permettre aux travailleurs français de réaliser des économies supplémentaires au cours de leur vie professionnelle, afin d’obtenir un revenu supplémentaire en plus du versement d’une pension de retraite.

Les anciens appareils seront-ils obsolètes?

Nell & # 39; idée, ces trois produits devraient remplacer les appareils actuels, tels que le Madelin, le Perco, l'article 83, le PerpEtc. En effet, ces produits, qui ne sont pas très favorables pour les entreprises, ne seront plus réellement adaptés au nouveau programme de modifications du régime de retraite universel.

Par contre, les produits d’épargne-retraite actuels suscitent peu d’intérêt. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, puisque seuls 230 milliards d’euros sont investis dans les régimes de retraite, contre 1 700 milliards d’assurance vie et près de 400 milliards d’euros en brochures A et LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire).

Enfin, afin d'éviter les nombreux contrats et donc de "noyer" les Français avec trop de choix, seuls 3 contrats d'assurance pension seront disponibles.

Quels changements sont attendus en octobre?

Une rente ou une sortie de capital

La première bonne nouvelle concerne les règles d'homogénéité de sortie, de transfert et de taxation. Lorsqu'un travailleur prend sa retraite, il peut, s'il a choisi de souscrire un régime de retraite, liquider son contrat sous forme de capital (solution unique) ou sous forme de rente (en diverses tranches régulières).

Pour les cas de départs anticipés (accidents de la vie, retrait volontaire de l'épargne …), il sera désormais possible déblocage de fonds pour l'achat d'une résidence principale. Une nouveauté acceptée depuis cette date, seules les premières sorties de rente viagère étaient possibles.

Plus de portabilité

L'épargnant peut regroupe toutes vos économies sur un seul produit. Il sera donc libre de transférer ses contrats comme il le jugera nécessaire, avant et après le départ à la retraite. Un dispositif pour mieux s’adapter aux changements de carrière et au parcours de vie de chacun. Mais derrière cette idée, la concurrence entre fournisseurs sera également encouragée.

En d'autres termes, les détenteurs d'épargne Perp, Madelin, Préfon, etc. pourront transférer leurs sommes sur un nouveau produit, sur le même responsable ou sur un nouveau, afin de bénéficier des nouvelles règles de la loi sur le pacte. Les règles d'exploitation en vigueur peuvent être maintenues.

Gestion pilotée généralisée

L'investissement de l'épargne reste un mystère pour beaucoup d'employés. Les investissements en actions ou en obligations restent flous, la prise de risque sur certains investissements reste prudente, etc. Afin de faciliter la gestion de l’épargne salariale, un système de gestion "piloté" sera proposé. Les opérateurs professionnels prendront ensuite en charge positionner les économies des contributeurs sur des produits plus ou moins intéressants, afin de ne pas perdre de l'argent.

Selon le gouvernement, il est avantageux d'offrir de meilleurs bénéfices aux futurs retraités et de financer davantage les entreprises.

Commissions en boîte

Les transferts de contrat ne comporteront pas aucune commission pour les investisseurs qui détiennent leurs produits depuis plus de 5 ans. Pour tous les contrats signés pour moins de 5 ans, les frais de transfert ne peuvent excéder 1% des montants impayés.

Harmonisation fiscale

Il sera désormais possible de déduire de l'assiette fiscale des paiements volontaires (en fonction du plafond) sur tous les produits d'épargne-retraite.

Pour les propriétaires de polices d'assurance-vie, un avantage fiscal supplémentaire seront accordés en cas de transfert de leur contrat à la sécurité sociale.

Ce qu'il faut retenir pour les trois prochaines années

3 nouveaux produits de pension seront disponibles 1er octobre 2019. Ils seront plus simples et mieux payés que tous les appareils actuels.

À partir du moment 1er octobre 2020les anciens produits de pension cesseront d'exister, mais les contributions de l'employeur seront toujours possibles.

À partir du moment 1er octobre 2023tout achat d’assurance vie de plus de 8 ans fera l’objet d’une déduction de la double imposition par rapport à la réglementation en vigueur. Pour cela, l'argent doit être réinvesti dans l'épargne-retraite et le remboursement doit être effectué au moins 5 ans avant le départ à la retraite.

Trois nouveaux produits de pension en octobre – Comparateur Assurance Vie
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire