Il faut prendre plus de risques, les pistes bien positionner 10 000, 50 000, 100 000 ou 300 000 € – Comparateur Assurance Vie

Quelles sont les questions à poser lors de l'allocation de vos avoirs?

La première question est d'identifier ses objectifs d'actifs. Ne pensez pas de la même manière si vous êtes propriétaire de votre maison et si vous avez déjà une épargne de précaution. Dans ce cas, vous pouvez vraiment adopter un profil plus dynamique avec une assurance vie ou un plan d’épargne-actions (PEA), par exemple. Sinon, nous devons commencer par des investissements sûrs, ces actifs étant utilisés pour faire face à des événements imprévus.

La deuxième question concerne l’horizon d’investissement. Plus il dure longtemps, plus vous avez la possibilité d'augmenter votre épargne en acceptant de prendre des risques à court terme, car nous savons qu'une perte en capital possible peut être compensée. Le temps aide à atténuer les risques. La troisième question est, bien sûr, le montant disponible. Les opportunités d'investissement et la diversification augmentent avec la richesse. Nous devons également intégrer le risque d'appétit de chacun.

Exactement, les Français ne sont-ils pas trop prudents pour favoriser systématiquement des investissements plus sûrs?

Le temps où nous pouvions avoir des investissements en capital garantis avec des rendements supérieurs à l'inflation est révolu. Les fonds en euros, qui sont à la base de l’énorme succès de l’assurance vie, ont cristallisé la pensée en matière de retour des différentes générations d’épargnants. Ils se sont parés de toutes les vertus: une rentabilité satisfaisante, une garantie de capital et un effet de cliquet garantissant les gains annuels.

Bien que certains assureurs s'efforcent d'innover pour continuer à offrir des rendements attractifs sur les fonds en euros, les consultants en gestion d'actifs doivent faire preuve de pédagogie et expliquer à leurs clients que, pour payer leur capital, il est maintenant nécessaire de prendre plus de risques.

Nous devons faire savoir que nous ne devrions pas systématiquement nous attacher à des choses qui ont fonctionné dans le passé et qui sont devenues préconçues, même si l’assurance vie conserve de nombreux atouts. Enfin, il convient de rappeler que les stratégies d'investissement sont basées sur des tendances cycliques et que la règle d'or reste la diversification dans la répartition de son portefeuille afin d'optimiser le rapport risque-rendement.


Il faut prendre plus de risques, les pistes bien positionner 10 000, 50 000, 100 000 ou 300 000 € – Comparateur Assurance Vie
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire